La préparation mentale s’appuie sur une relation d’écoute. Sur la base d’un climat de confiance réciproque, elle favorise le développement des compétences mentales du sportif en formation et leur exploitation optimale en compétition.
Il est cependant important de préciser que la préparation mentale n’appartient pas au préparateur mental. L’idée est que tous les membres d’un staff jouent un rôle en termes de préparation mentale, chacun à son niveau, en restant, bien entendu, dans son domaine de compétences.
Le préparateur mental peut intervenir auprès des entraîneurs afin de les aider à trouver des clés dans les domaines comme la concentration, la motivation ou encore la confiance du sportif. Parfois, il suffira d’instaurer un climat positif, même s’il doit rester exigeant, pour libérer la prise d’initiatives. Le préparateur mental est également à disposition du corps médical pour l’accompagnement des blessés ou des athlètes en reprise. Et bien entendu, il est directement au service sportif.

Le rôle du préparateur mental dans la formation du sportif

  • C’est l’aider à mieux PROGRESSER en intégrant la préparation mentale, au quotidien, dans le fonctionnement du staff technique et physique tout en accompagnant le sportif individuellement à travers des entretiens réguliers.
  • C’est l’aider à APPRENDRE À GAGNER en l’impliquant dans son projet individuel et dans le projet collectif pour qu’il se dépasse encore plus et se concentre encore mieux dans la difficulté.
  • C’est l’aider à développer un ETAT D’ESPRIT de jeu, de vie qui associe enthousiasme, rigueur et générosité autant en compétition qu’à l’entraînement.

 Le rôle du préparateur mental dans la performance

  • C’est aider le sportif à ANTICIPER la difficulté pour qu’il ne la considère plus comme une menace mais comme un défi.
  • C’est l’aider à trouver l’ÉQUILIBRE en compétition, entre son envie, sa motivation et sa lucidité, sa concentration.
  • C’est l’aider à ANALYSER ses réussites et ses erreurs afin qu’il renforce sa CONFIANCE.

La préparation mentale dans le sport

1- Renforcer le rapport à la MOTIVATION  du sportif pour l’aider à trouver l’équilibre entre l’accomplissement et la compétitivité :

  • Le sportif doit s’inscrire dans un projet personnel avec méthode et organisation pour atteindre ses objectifs.
  • Dans sa volonté d’être le meilleur, il doit faire preuve d’engagement et d’endurance psychologique pour faire face à la concurrence et aux moments difficiles.
  • Il doit accepter la critique et savoir se remettre en question pour continuer à progresser en restant exemplaire.
  • Tous les jours, il doit se rendre à l’entraînement avec enthousiasme afin d’apprécier le moment présent, prendre un maximum d’initiatives et faciliter ses relations avec ses partenaires.

 

2-  Renforcer son rapport à la CONCENTRATION :

  • Le sportif doit savoir faire preuve d’intelligence en préparant puis en analysant chaque compétition, chaque entraînement.
  • Quel que soit le contexte, l’environnement, les enjeux, la qualité de ses adversaires, il doit apprendre à maîtriser ses émotions et développer ses capacités d’attention pour mieux s’adapter notamment lors des moments difficiles.
  • Il doit bâtir sa confiance en prenant des initiatives et accepter ses erreurs à l’entraînement comme en compétition.

 

3- Renforcer son rapport individuel à l’EQUIPE, au GROUPE :

  • Le sportif doit trouver sa place dans l’équipe, le club en s’engageant dans le sens du projet collectif.
  • Il doit être à l’écoute des autres sur et hors du terrain, pour mieux communiquer.
  • Il doit développer son type de leadership en fonction de son profil puis assumer un éventuel rôle de leader.

La préparation mentale en entreprise

1- Renforcer le rapport à la MOTIVATION  du collaborateur pour l’aider à trouver l’équilibre entre l’accomplissement et la compétitivité :

  • Le collaborateur doit s’inscrire dans un projet personnel avec méthode et organisation pour atteindre ses objectifs.
  • Dans sa volonté d’être le meilleur, il doit faire preuve d’engagement et d’endurance psychologique pour faire face à la concurrence et aux moments difficiles.
  • Il doit accepter la critique et savoir se remettre en question pour continuer à progresser en restant exemplaire.
  • Tous les jours, il doit se rendre au travail avec enthousiasme afin d’apprécier le moment présent, prendre un maximum d’initiatives et faciliter ses relations avec ses collègues.

 

2- Renforcer son rapport à la CONCENTRATION :

  • Le collaborateur doit savoir faire preuve d’intelligence en préparant puis en analysant chaque RDV, chaque réunion.
  • Quel que soit le contexte, l’environnement, les enjeux, la qualité de ses concurrents… il doit apprendre à maîtriser ses émotions et développer ses capacités d’attention pour mieux s’adapter notamment lors des moments difficiles.
  • Il doit bâtir sa confiance en prenant des initiatives et accepter ses erreurs au quotidien.

 

3- Renforcer son rapport individuel à l’EQUIPE, au GROUPE :

  • Chaque collaborateur doit trouver sa place dans l’équipe, dans l’entreprise en s’engageant dans le sens du projet collectif.
  • Il doit être à l’écoute des autres pour mieux communiquer.
  • Il doit développer son type de leadership en fonction de son profil puis assumer un éventuel rôle de leader.