Les bleus ont leur “Mentalist” – L’Equipe