Ch. Ramos à l’heure des JO – La dépêche